• La Roche Guyon (95)

     

    Après maintes péripéties pendant ces vacances 2016, je reprends le chemin des blogs pour vous retrouver avec plaisir.

    Nous sommes toujours en île de France (pour ceux qui ont suivi!), dans le Val d’Oise mais cette ville d'environ 500 habitants se classe aussi dans la catégorie des “Plus beaux villages de France” (c'est la seule commune francilienne à porter ce label). 

    Un ancien château fort en ruine, dominé par son donjon, est naturellement classé au titre des monuments historiques. 

    C’est en faisant une balade sur la “route des crêtes”, d’où on a une vue magnifique sur la Seine, que j’ai aperçu cette tour, avec une furieuse envie d’en savoir plus.

    Mais ce jour-là, on ne pouvait visiter.

    Il y a aussi le célèbre jardin potager du château de la Roche-Guyon «à la française», fermé aussi ce jour-là.

    Mais je ne désespère pas, j’y reviendrais bientôt….

      

     

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

    La Roche Guyon (95)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    28 commentaires

  • Evol (66)

    Les gorges de la Carança étaient magnifiques, après cette longue randonnée, nous sommes plutôt fatiguées mais nous passons près de Evol, l’un des “plus beau village de France”, je ne peux m’éloigner sans aller le visiter.

    En fait, Evol est un hameau de la commune d’Olette.

    Il n’y avait pas grand monde, ce qui est plus facile pour prendre des photos, mais mes jambes criaient grâce aussi je n’ai pas eu le courage d’arpenter toutes ces jolies ruelles, qui pourtant, me tendaient leurs vieux pavés…

    Le château féodal du XIIIème siècle est en cour de restauration.

      

    Evol (66)

    Evol (66)

    Evol (66)

    Evol (66)

    Evol (66)

    Evol (66)

    Evol (66)

    Evol (66)

    Evol (66)

    Evol (66)

    Evol (66)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    21 commentaires
  •    Après une bonne nuit à Puycelci, les vacances étaient finies, il nous restait plus qu'à reprendre la route vers le nord mais juste à peine 12 kms dans le tarn et garonne, nous voilà près d'un autre ''plus beau village de France''. Bah, nous se sommes pas à quelques heures près...Bruniquel (82)

       Le site de Bruniquel est occupé depuis le paléolithique inférieur et moyen (-350000 à -35000). Des vestiges ont récemment été découverts dans la grotte des Pouxets, où des hommes auraient aménagé un bivouac souterrain. Par soucis de protection, cette cavité n’est pas ouverte au public mais un dossier spécial a été développé par la Société Spéléo-Archéologique de Caussade (SSAC). Une exposition photo dans le château vieux vous permettra d’avoir une idée de l’importance de cette découverte.

       De nombreuses traces de la présence humaine se lisent dans le paysage : nombreuses grottes, celle des Marnières est ornée de deux bisons, les nécropoles sur le Pech se devinent sous les tumulus.

        Robert Enrico a tourné deux films à Bruniquel, « Fait d’hiver » en 1998 et surtout « Le vieux fusil » en 1975. Ce film évènement avec Philippe Noiret, Romy Schneider et Jean Bouyse a remporté des brassées de récompenses...

        Cité Médiévale en Quercy, ses maisons de pierre ou de bois, à encorbellement ou à colombages, tourelles, fenêtres géminées ou à meneaux, portes cintrées, ruelles fleuries... Cette ancienne halte sur les chemins de Saint-Jacques aux confins du Quercy, de l’Albigeois et du Rouergue a également conservé château et remparts.

        Que c'est difficile de partir quand on est dans un tel village!: du calme, de la verdure, des fleurs, des prunes et même un bamby sur la route...

    Mais il a bien fallu parcourir les 680 kms qui nous séparaient de la maison!. Bruniquel (82)Bruniquel (82)Bruniquel (82)Bruniquel (82)Bruniquel (82)Bruniquel (82)Bruniquel (82)Bruniquel (82)Bruniquel (82)Bruniquel (82)Bruniquel (82)Bruniquel (82)

    Partager via Gmail Yahoo!

    25 commentaires
  •    Nous n'avons que 15 kms à parcourir pour découvrir Puycelci, lui aussi placé en haut d’un plateau rocheux surplombant la vallée de la Vère, la forteresse de Puycelsi veille sur la forêt de Grésigne. Puycelci (81)Derrière plus de 800 m de remparts bien conservés et notamment la double porte de L'Irissou (dont le nom vient du mot herse), maisons de pierre, de bois et de briques des XIV ème ou XVème siècle se dévoilent et le chemin de ronde offre de superbes points de vue sur les paysages alentour.

       Puycelsi est un village très visité avec ses 80 000 visiteurs annuels.

       Les points de vue sur la vallée de la Vère et sur la Grésigne, ainsi que sur le Bas Quercy, y sont remarquables.

       Classé parmi "les plus beaux villages de France", Puycelsi a été créé autour de l'an 1000 par les moines de l'Abbaye d'Aurillac.

       La première guerre mondiale emporta cinquante cinq jeunes hommes; Puycelsi se vida alors de ses habitants et s'endormit. Le village s'appauvrit et les maisons abandonnées commencèrent à tomber en ruine, jusqu'au début des années soixante, quand les estivants et autres résidents secondaires commencèrent à remettre en état des demeures chargées d'un long passé. Il y a toujours de belles maisons à Puycelsi, dont certaines de style renaissance, ce qui montre l'opulence du village à une certaine période. Les dimensions de l'église (nef de 46m de long, 12m de haut) et la qualité de ses décorations attestent de l'importance qu'avait eu le village.

        Nous avons trouvé sur place un bel espace qui autrefois fut un camping municipal, sous des grands arbres, un endroit bien au calme pour passer la nuit. Puycelci (81)Puycelci (81)Puycelci (81)Puycelci (81)Puycelci (81)Puycelci (81)Puycelci (81)Puycelci (81)Puycelci (81)Puycelci (81) Puycelci (81)Puycelci (81)Puycelci (81)

    Partager via Gmail Yahoo!

    21 commentaires
  •    Castelnau de Montmiral! quel joli nom! Il se dresse en surplomb de la vallée de la Vère, Castelnau de Montmiral (81)au cœur du vignoble de Gaillac, cette bastide albigeoise fondée par le comte de Toulouse Raymond VII renferme, dans son église (ci-contre), la croix reliquaire des comtes d’Armagnac, ornée de 310 pierres précieuses...

       L' Eglise Notre Dame de l'Assomption a un clocher de forme carrée avait à l’origine dix toises de hauteur; il était surmonté d’une flèche en charpente recouverte de tuiles qui s’achevait à 27 mètres de haut par un coq en fer forgé.

       Bien que solidement bâti, la lourde flèche exposée à tous les vents provoqua de dangereux mouvements dans la maçonnerie. La flèche fut alors remplacée par deux petites tourelles. Elles mêmes démolies en 1873 et 1928. Le toit fut alors remplacé par une dalle de ciment.

     

       Classé fort justement parmi "les plus beaux villages de France", le village est un véritable guet d'observation qui connaît au Moyen-Age, un essor remarquable et voit s'édifier un château seigneurial doublé d'une imprenable forteresse.

       Le ciel s'est éclaici, nous avons du mal à quitter ce endroit tranquille aux rues pavées...Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)Castelnau de Montmiral (81)

    Partager via Gmail Yahoo!

    15 commentaires
  •   Après une bonne nuit à Sauveterre, nous reprenons la route sous un ciel mitigé, pas extraordinaire ce mois de juillet 2011!. 

    Monestiès  (81)

    Seulement 37 kms à parcourir mais nous changeons de département, nous voici dans le Tarn.

     

     ''Plus beau village de France'', Monestiés s’est installé dans une boucle du Cérou qu’un vieux pont de pierre enjambe à quelques pas de l’ancienne porte fortifiée marquant l’entrée du village. Si la chapelle Saint-Jacques n’accueille plus les pèlerins de Compostelle, elle renferme en son sein un mobilier exceptionnel dont un retable du XV ème siècle composé de 20 statues polychromes.

     

     Telle une coquille d’escargots, ce village ecclésial s’est construit depuis le 10 ème siècle autour de l’église St Pierre, petit édifice roman transformé en 1550 en ensemble gothique méridional.

     

     En découvrant le vieux pont, les berges du Cérou nous accueillent pour une balade tranquille au bord de l’eau.Monestiès  (81)Monestiès  (81)Monestiès  (81)Monestiès  (81)Monestiès  (81)Monestiès  (81)Monestiès  (81)Monestiès  (81)Monestiès  (81)Monestiès  (81)Monestiès  (81)Monestiès  (81)Monestiès  (81)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    15 commentaires
  •    Toujours dans l'Aveyron nous voilà à Sauveterre, une des belles 

    Sauveterre de Rouergue (12)

    bastides, villes neuves du Moyen-Age, les mieux conservées du Sud-Ouest. Construite en damier, plan typique parfait qui traduit la volonté de regroupement et de contrôle de la population, une recherche de hiérarchisation et de fonctionnalité dans l'organisation de la ville. Les maisons sont regroupées par lots (lotissement), toutes les rues ramènent à la place et chaque nouvel habitant reçoit en outre un jardin hors de la ville qui lui permettra de vivre. La comparaison avec nos villes nouvelles d'aujourd'hui (La Défense, Cergy-Pontoise, Saint-Quentin-en-Yvelines) s'impose d'elle-même et aboutit à une certaine similitude.

       Bâtie à la fin du 13 ème siècle sur ordre du Roi de France Philippe III le Hardi, elle connut la réussite grâce au commerce et à l'artisanat. La gigantesque Place des Arcades, place centrale bordée d'arcades qui abritent toujours des boutiques, atteste de l'évidente prospérité de la ville au 16 ème siècle. La collégiale Saint-Christophe, église paroissiale, parée d'ors et de dorures, est le témoin privilégié de cette époque. Maisons à pan de bois, pierres sculptées ornementales, portes ouvragées, vestiges de fortifications, portes monumentales de la ville, Sauveterre nous propose une échappée hors du temps...

       Nous passons la nuit sur place, dans l'aire de services des campingcaristes à la sortie de la ville.Sauveterre de Rouergue (12)Sauveterre de Rouergue (12)Sauveterre de Rouergue (12)Sauveterre de Rouergue (12)Sauveterre de Rouergue (12)Sauveterre de Rouergue (12)Sauveterre de Rouergue (12)Sauveterre de Rouergue (12)Sauveterre de Rouergue (12)Sauveterre de Rouergue (12)Sauveterre de Rouergue (12)Sauveterre de Rouergue (12)

    Partager via Gmail Yahoo!

    30 commentaires
  •    Après les pluies cadurciennes le temps s'est un peu amélioré, comme il nous reste quelques jours de vacances, nous décidons de visiter six autres ''plus beaux villages de France''. Najac (12)

       Le premier arrêt est pour Najac situé le long d’une arête rocheuse, dominé par une forteresse autrefois convoitée par les Rois de France ou d’Angleterre, Najac étire ses maisons aux toits de lauze au-dessus des gorges sauvages de l’Aveyron. C’est en empruntant le chemin de ronde que le regard s’émerveille sur les grands espaces...

       Tenant son nom d’un domaine gallo-romain, Najac se développe au 11ème siècle sous l’aile protectrice d’un château fort.  

       Au milieu du 13 ème siècle, au lendemain de la croisade contre les Albigeois, et alors que les terres du Midi de la France se couvrent de bastides, le bourg de Najac, dont le positionnement est stratégique, est réaménagé par le comte de Toulouse Alphonse de Poitiers, frère du roi Louis IX. Najac devient alors une ville de pouvoir, siège de la sénéchaussée du Rouergue…

       Des travaux considérables y sont réalisés afin d’asseoir l’autorité royale et développer des échanges: le château fort est reconstruit, une nouvelle et vaste église est bâtie, et un quartier neuf est aménagé autour de la place du Barry afin d’accueillir des marchés.Najac (12)Najac (12)Najac (12)Najac (12)Najac (12)Najac (12)Najac (12)Najac (12)Najac (12)Najac (12)Najac (12)Najac (12)Najac (12)

    Partager via Gmail Yahoo!

    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique