• Ma croisière sur le Diadéma, fin. Marseille

    Le dernier jour de croisière était arrivé, nous avons débarqué de bonne heure à Marseille. Notre train était pour le lendemain matin, il nous restait une bonne partie de la journée. Après avoir rapidement abandonné nos valises à l'hôtel, nous avons emprunté le métro pour aller sur le vieux port que je ne connaissais pas : tous ces bateaux, la Canebière etc. 

    Le ferry-boat de Marcel Pagnol était toujours là, quelque peu rénové, traversé du port : 50 centimes.

    Après un bon repas marseillais, nous avons pris le petit train qui nous a amenées jusqu'à la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde perchée sur son piton de 150 m d’altitude d’où bien sûr on a un panorama imprenable sur la ville et ses environs.

    La colline Notre-Dame-de-la-Garde constitue un site classé depuis 1917.

    Je conclurais en disant qu’une croisière sur un tel paquebot est à faire au moins une fois dans sa vie. Toutefois ma prochaine croisière se fera sur bateau aux dimensions plus humaine. 

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Marseille

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  •  

    Ma croisière sur le Diadéma, suite... Savona (Gênes)

    A gênes il y a un grand port mais c'est celui de Savona qui accueille les grands paquebots de croisière.

    Au port où a accosté le navire, nous avons pris un bus pour faire les 60 km qui nous séparaient de Genova (Gênes). Il pleuvait, nous nous étions inscrite à l'excursion avant de consulter la météo ! . 

    Heureusement la visite du centre-ville était libre, nous avons passé notre temps à déambuler sous les nombreuses et providentielles arcades très pittoresque qui bordent les rues principales. Nous sommes donc restées à l’abri.

     

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

    Savona (Gênes)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    26 commentaires
  • Civitavecchia (Rome)

    Ma croisière sur le Diadéma, suite...

     

    Civitavecchia est une ville sur la côte pas très connue pourtant elle abrite plus de 50 000 âmes. 

     

    Un port qui se trouve à 70 km de Rome. Le seul port (près de Rome) capable d’accueillir un paquebot tel que le Diadema. Nous n’avons pas pris l’excursion qui faisait visiter à Rome, la sortie durait plus de 8 heures.

    Il y avait un bus qui faisait la navette entre le navire et le centre-ville. Nous avons préféré rester dans la vieille ville de Civitavecchia. Journée libre, nous avons bien apprécié cette visite promenade. 

     

     

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

    Civitavecchia (Rome)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    30 commentaires
  • Ma croisière sur le Diadéma, suite... Palerme

    Navigation continue de Majorque à Palerme en Sicile. Nous avons profité de ce temps en pleine mer pour mieux apprécier toutes sortes d’activités qui sont proposées. Prendre un cocktail dans un bar choisi au hasard, tous les soirs il y avait des différents spectacles au théâtre. J’ai beaucoup apprécié ces divertissements : music-hall, danse, show, numéro de voltige etc.

    Palerme. J’ai adoré cette ville. Visite libre de la célèbre cathédrale « Catidrali di Palermu » en sicilien. Ensuite le bus nous a conduits sur le Mont Pellegrino où se trouve la grotte-église, de Sainte Rosalie  « Santa Rosalia ».

    Sanctuaire De Santa Rosalia, patronne de Palerme, sur le Mont Pellegrino. A 430 m d’altitude, on a un superbe point de vue sur la ville et le port.  

    Une magnifique ville, à visiter absolument !

    Palerme

    Palerme

    Palerme

    Palerme

    Palerme

    Palerme

    Palerme

    Palerme

    Palerme

    PalermePalerme

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    30 commentaires
  • Ma croisière sur le Diadéma, suite... 

    Palma de Majorque

    Après une nuit à bord, nous avons accosté à Barcelone mais nous ne sommes pas descendues. 

    Nous étions vraiment trop désorientées, il fallait acheter les billets d’excursions, savoir où et quand ! Un vrai parcours du combattant ! 

    Nous avons donc décidé de comprendre où se trouvait qui et quoi… Quand on n’a jamais fait de croisière, on ne peut pas se rendre compte du labyrinthe que représente un tel paquebot : une ville de plus de 6 000 habitants ! 

    Le temps était propice à quelques rêveries sur le dernier pont où se trouvaient de nombreux fauteuil-relax.  

    Le lendemain nous étions à Palma de Majorque.

    Excursion en bus avec un guide local puis à pieds dans la vieille ville, centre historique. Fabuleuse cathédrale et le château : « Castillo de Bellver » perché la haut sur la colline d’où on a une vue imprenable sur la ville. 

    Palma de Majorque

     

    Palma de Majorque

     

    Palma de Majorque

     

    Palma de Majorque

     

    Palma de Majorque

     

    Palma de Majorque

     

    Palma de Majorque

     

    Palma de Majorque

     

    Palma de Majorque

     

    Palma de Majorque

     

    Palma de Majorque

    Partager via Gmail Yahoo!

    33 commentaires
  • Ma croisière sur le DiadémaEn l'année 2018, mon amie Monique et moi, nous avons fêté nos 50 ans d’amitié.

    En 1968 nous avons fait notre premier voyage, à Mimizan (40) sur nos vélos chargés d’un rudimentaire matériel de camping.

    En 1998, pour nos 30 ans d’amitié, c’était en Allemagne en voyage organisé, logées à Lof avec croisière sur la Moselle et le Rhin jusqu’au Mont Loreleï. Là où vivait la Sirène du même nom qui, par son chant ensorceleur, a fait couler un très grand nombre de bateau. J’en parlerais plus tard si je retrouve les photos.

    En 2018, ce 4 novembre, nous partons non plus en vélo mais en bateau pour une autre croisière sur la méditerranée, sur le célèbre Diadema : un paquebot de croisière, un géant de la Méditerranée, 306 m de longueur, 15 ponts, 4962 passagers, 1862 cabines, 1263 membres d'équipage.Une ville donc de 6000 habitants. 

    Le 1er jour un seul mot me venait : MONSTRUEUX ! Surtout quand on m'a expliqué qu'il n'y a qu'un seul mode de paiement à bord : la carte Costa qui était déjà prête à notre arrivée, il faut la coupler avec notre CB, autrement dit un chèque en blanc. Impossible de faire autrement, et j'avoue avoir tiquer un peu, la carafe d'eau n'existe pas, la moindre petite bouteille d'eau 3 €. J'ai fais comme les autres, je me suis pliée à leur règlement.

    Une ville flottante et à mon étonnement le tout en 3 étoiles.

    Trois jours plus tard j’étais beaucoup plus nuancée, on apprend à connaître la bête.

    Ce navire est doté (entre autre) d'un fabuleux théâtre de 1600 places sur 3 niveaux.

    Il est tellement grand que je n’ai pas pu le photographier en entier, j’ai pris une photo (ci-dessus) sur le site du voyagiste..

    Le circuit est le suivant : Marseille – Barcelone – Majorque – Palerme – Rome – Savona – Marseille.

    Ma croisière sur le Diadéma

    Ma croisière sur le Diadéma 

    Ma croisière sur le Diadéma

     

    Ma croisière sur le Diadéma

    Ma croisière sur le Diadéma

    Ma croisière sur le Diadéma

    Ma croisière sur le Diadéma

    Ma croisière sur le Diadéma

    Ma croisière sur le Diadéma

    Ma croisière sur le Diadéma

    Partager via Gmail Yahoo!

    25 commentaires
  • Un peu de détente en ces temps difficiles...

    Covidironie 

     Covidironie 

    Covidironie Covidironie Covidironie Covidironie  Covidironie 

    Covidironie 

      

    Covidironie 

    Partager via Gmail Yahoo!

    32 commentaires
  • Mon retour…

     

    Voilà un an et demi que j’ai abandonné mon blog pour voguer sous d’autre cieux.

    Je dois avouer que vous m’avez beaucoup manqué.

    Je me suis lancée dans l’écriture de trois romans que je classe plutôt dans les dramatiques. En tout cas, ce n’est pas toujours à l’eau de rose. 

    J’ai les ai mis en vente papier sur : 

     

    https://www.thebookedition.com/fr/yann-ses-peines-et-ses-joies-p-368092.html

     

    Mais je les offre gratuitement en format PDF à tous ceux qui le souhaite. Il vous suffit de m'écrire ou de le dire dans un commentaires.

     

    1/ Yann, ses peines et ses joies

    2/ Alice au pays de la musique

    3/ Au Domaine de Yann 

     

    A lundi prochain...

     

    Mon retour...

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    32 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires