•  Énencourt-Léage (60)

    Nous sommes encore tout près de chez moi, en Vexin Français, Picardie.

    Encore un petit village de moins de 150 habitants.

    Je n’y ai pas trouvé grand chose à visiter hormis l’église et le lavoir sur L’Aunette, c’est un ru qui traverse le village, il ira se jeter dans la Troesne à Trie-Château.

    Voilà que je tombe sur une affichette: l’atelier de la FéeRailleuse (ferrailleuse), une visite s’impose donc.

    Je découvre un jardin insolite...

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

    Énencourt-Léage (60)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  •  Reilly (60)

    Toujours tout près de chez moi, au cœur du Vexin Français, Reilly, ce village médiéval bien tranquille est également baigné par le ”Réveillon” que nous avons vu la semaine dernière.

    Vous souhaitez un mariage de rêve?, il y a le château du 19ème siècle qui surplombe son parc de 12 hectares.

    Reilly (60)

    Reilly (60)

     Reilly (60)

    Reilly (60)

    Reilly (60)

    Reilly (60)

    Reilly (60)

    Reilly (60)

    Reilly (60)

    Reilly (60)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    35 commentaires
  • Chambors (60)

     

     

    Nous revenons en Picardie pour voir cette petite commune de tout juste 300 âmes, près de chez moi aussi je vais souvent m’y promener à cheval sur mon vélo quand le ciel est bleu…

    Je n’y rencontre jamais personne, peut être que les habitants sont partis travailler sur Paris qui n’est qu’à 70 kms. Il y a l’entrée d’un souterrain, je n’ai pas pu trouver de renseignements sur la toile, si quelqu’un connait…

    Je traîne un moment sur les bords du “Réveillon”, une rivière de 11 km qui traverse ce village et va se jeter à Gisors dans l’Epte. 

    Chambors (60)

    Chambors (60)

    Chambors (60)

    Chambors (60)

    Chambors (60)

    Chambors (60)

    Chambors (60)

    Chambors (60)

    Chambors (60)

    Chambors (60)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    39 commentaires
  • Dédié à mon amie Lucienne qui m’a confié sa douce Lana pendant quelques jours...

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    32 commentaires
  • C'était en 2010, j’avais été invitée à un mariage au Portugal, il faut voir cela au moins une fois dans sa vie....:

    Tout a commencé à 10 h chez la mariée, donc "goutte d'eau" (c'est un casse croûte) puis la messe à 11 h suivie d'une première séance photos dans la chapelle et le groupe à la sortie. Mariage en Grandes Pompes!...

    280 invités, restaurant réservé jusqu'à 3h du matin et super classe!, tout le personnel en livrée noire, quel chic!).

    Apéritif dans le parc avec re-séance photo, chaque invité avait la possibilité de se faire photographier avec les mariés, c'est dire que ça a duré un certain temps.Je ne souviens plus du menu tellement il y avait de choses avec quelques mets surprenants: soupe de choux, beignets de morue ou oreilles de cochons aux oignons...Les vins assortis cela va de soi.

    Après ce gargantuesque repas, promenade dans les jardins pour anciens pendant que les plus jeunes s'essayent à l'art du karaoké avec bal improvisé, château gonflable pour les petits. Bar extérieur ouvert et gratuit en permanence.

    Le soir dîner avec nouvelles soupes au choix puis un buffet froid: une montagne de plats à se servir à volonté.Le clou du spectacle à 1h du matin: près de la piscine un ENORME gâteau de la mariée, les mariéMariage en Grandes Pompes!...s sont arrivés sur une musique d'ambiance, frôlant à peine le long tapis rouge de leurs beaux petits pieds. Arrivés enfin derrière le gâteau, chacun avait un très grand couteau à la main et au moment où ils entament le biscuit géant, un feu d'artifice à jailli tout autour d'eux!...Un excellent champagne pour faire glisser, puis nous avons entendus quelques "plouff" dans la piscine mais les enfants étaient fatigués et nous avons dû rentrer.

     Le lendemain midi, invitation (nous n'étions plus que 80, la famille la plus proche) chez les parents du marié mais cette fois les shorts étaient de rigueur. A j'allais oublier: cameraman et photographe toute la journée. (On peut acheter le film mais je n'ai pas demander le prix, j'ai juste commander 2 photos pour 30 € que je n'ai jamais eu, 6 mois plus tard elles n'étaient pas encore éditées). Je me suis payé le luxe d'offrir un CD de mes très modestes photos aux mariés, juste pour qu'ils descendent de leur grande hauteur!, peut être qu'ils ont pleuré sur mes misérables images...

    Et dire qu'il y a encore des gens qui croient que le Portugal est un pays sous-développé!.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    33 commentaires
  • C’est les vacances, alors un peu de détente!...

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Partager via Gmail Yahoo!

    34 commentaires
  •  Les bonsaïs

    Lors de mon voyage en Chine (berceau des bonsaïs), j’ai eu l’occasion d’admirer et de photographier de magnifiques spécimens, les plus beaux que je n’ai jamais vu.

     

     Les Chinois furent les premiers à cultiver des arbres en pot dans un but esthétique à l'ère de la dynastie des Han (250 ans avant JC). À cette époque on ne parlait pas encore de bonsaï mais de « penjing » qui signifie : représentation d’un paysage dans une coupe.

     

    Beaucoup plus tard, les bonsaïs ont gagné le Japon et ce n’est qu’en 1878 qu’ils sont arrivés pour la première fois à Paris, lors de la troisième exposition universelle.

       

    Il existe un très grand nombre de styles et on peut créer un bonsaï à partir de n'importe quelle essence d'arbre ou de buisson. Les plus classiques sont les résineux (pins, cèdres…) les genévriers, érables, ormes, aulnes, bouleau, buis, charme….

       

    La culture est délicate, pour débuter mieux vaut être très documenté.

     

    Un bonsaï peut vivre très longtemps, le plus vieux serait un Pinus parviflora, âgé de plus de 500 ans, visible dans un musée de Tokyo.

     

     Alors si vous voulez vous lancer, armez-vous de patience et ce sera un magnifique cadeau pour les générations futures…

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    32 commentaires
  • Nous sommes toujours au musée de Keukenhof, au Pays Bas.

    Ce somptueux décors que nous offre ce musée ne peux pas se passer de serres.

    L’orchidée, une des plante les plus offerte de nos jours, c’est vrai qu’elles sont splendides, somptueuses même et ont l’avantage de fleurir très longtemps.

    De magnifiques spécimens, mes photos s'ennuient dans mon ordinateur, je vous les offre, régalez vos yeux!....

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    35 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires