• J’en ai encore quelques unes sous le coude…

    Bonne semaine à tous.

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires
  • Bon! puisque vous avez aimé notre humour pas trop compliqué, nous allons voir les péripéties de Lana.

    Lana est la chatte d’une amie, elle reçoit toujours ses amis-chiens avec courtoisie, comme il se doit...

    La vie de Lana

    La vie de Lana

    La vie de Lana

    La vie de Lana

    La vie de Lana

    La vie de Lana

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    32 commentaires
  • 2017 est déjà là, nous commencerons cet an nouveau avec le sourire....

    Ici, les idées et dialogues sont de mes petits enfants, ils se sont bien éclatés...

    La relève est assurée…

    La relève est assurée…

    La relève est assurée…

    La relève est assurée…

    La relève est assurée…

    La relève est assurée…

    La relève est assurée…

    La relève est assurée…

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    33 commentaires
  • Un peu de légèreté pour clore 2016! 

    Après vous avoir présenté des chèvres du col d’Aspin (ici), voici les vaches du col d’Aspin ou: Les vaches et le rallye au col d’Aspin!

    Chers amis blogueurs, je vous remercie pour cette année d’amitié, de partage et d’humour, que 2017 continue à vous illuminer dans le plaisir et la joie, que notre amitié demeure…

    Bonne et heureuse année à tous.

    Les vaches du col d’Aspin

    Les vaches du col d’Aspin

    Les vaches du col d’Aspin

    Les vaches du col d’Aspin

    Les vaches du col d’Aspin

    Les vaches du col d’Aspin

    Les vaches du col d’Aspin

    Les vaches du col d’Aspin

    Les vaches du col d’Aspin

    Les vaches du col d’Aspin

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    34 commentaires
  • C’était il y a plus de vingt ans, je travaillais dans une petite gare de banlieue.

       Un soir de vingt quatre décembre, seule, assise devant mon guichet, mon écran à droite et à gauche un vieux poste de radio qui n’avait plus de boutons, il était définitivement réglé sur ‘‘nostalgie’’, je regardais les portes de la salle d’attente qui battaient au vent. J’aurai dû aller les caler mais je n’avais pas le courage, tout était noir malgré l’éclairage des quais. Il n’y avait personne. 

        Je lève les yeux vers la pendule: dix neuf heures!. Encore deux heures à tirer pour terminer mon service. Un train entre en gare, une quinzaine d’usagers  (pour la province ont dit: voyageurs, pour la banlieue de Paris, on dit: usagers, va savoir pourquoi. Tant que j’y suis, je précise pour les non initiés que l’on doit dire: voiture pour le transport des personnes, les wagons étant réservés aux transports marchandises)  en descendent, ouvrent rapidement quelques parapluies et en une minute, disparaissent sous le crachin glacé.

       Personne ne vient au guichet, voilà qu’à la radio j’entends ‘‘petit papa Noël’’. Si le papa Noël avait la bonne idée de me faire un signe, de me renvoyer chez moi par exemple, il serait bien apprécié!. Dix neuf heures quinze! Sacrée pendule qui refuse d’avancer.

        Perdue dans mes pensées, je n’avais pas vu qu’un homme était entré, accoudé de l’autre côté de la vitre, il me regardait en souriant. Un étonnant soir de Noël….

       « - Bonsoir, dis-je »

       « - Bonsoir, répond-t-il »

       Je réponds à sa demande d’horaires de trains et après m’avoir remercié il me dit : « - Bien triste soirée avec ce temps !, Vous n’êtes pas seule au moins? ».

       « - Ah si, jusqu’à la fin du service »

       « - Quoi! quoi! quoi! vous êtes seule là, un soir de Noël?, c’est pas possible!»

       « - Ils sont donc inhumains à la SNCF ? »

       « - Mais non, mais non, je vais bientôt avoir fini et je rentrerai chez moi où ma famille m’attend! »

       « - Hein! c’est quoi ce travail, laisser une femme seule la nuit! »

       « - Sourires... »

       « - Et un soir de Noël qui plus est !… »

       Il commençait à s’échauffer, je supposais qu’il avait commencé à fêter Noël avec quelques heures d’avance!. Je m’amusais, il continuait:

       « - C’est bien l’administration ça!. Que des règlements, pas de responsables… »

       Je n’avais plus besoin de répondre, il menait la conversation tout seul.

       « - Et où sont-ils les responsables!, ils sont dans leur salon, sur  un canapé en cuir!… Eux, ne laisseraient pas leur femme seule la nuit et même pas leur chien !…»

       Soudain je regarde la pendule: vingt heures! il est temps d’arrêter ma caisse et finir de ranger. Penchée sur mes comptes, je l’entends s’attaquer aux politiciens, la gauche, la droite, tous des pourris etc.…. Puis un long silence me fait lever la tête, il était en train de fouiller les poches de son pardessus, je le vois déplier un billet de cinq cents francs et le coincer dans le passe-monnaie.

     « - Madame, je vous souhaite un joyeux Noël ».

        Ce fut le cadeau de Noël le plus insolite de toute ma vie.

        Je suis rentrée chez moi et, de sur le palier, j’ai entendu le bruit singulier que fait un bouchon quand il sort du goulot d’une bouteille de Bourgogne de vingt ans d’âge….

     Très bon et joyeux Noël à tous...

    Un étonnant soir de Noël…. 

    Partager via Gmail Yahoo!

    32 commentaires
  • Marché de Noël à Brugge

     La semaine dernière, je suis allée au marché de Noël à Brugge en Belgique. Il semble que Brugge soit le nom officiel Flamand, Bruges est la traduction en Français.

    Si je précise, c’est que nous avons Bruges en France (33520), une ville de 20 000 habitants en Gironde exactement). 

    Si mes sources sont bonnes, Brugge en Néerlandais signifierait "Ville avec des ponts". 

    J’ai trouvé ce marché bien décevant,  des stands que l’on trouve un peu partout. Pas de décor, juste un peu devant l’hôtel de ville et un arbre sur un canal avec ses étonnantes boules, les habitants ne décorent leur maison que très peu, les commences aussi, il n’y a que les restaurants que j’ai apprécié..   C’est juste sur retour que nous avons trouvé une très belle boutique de Noël dans une rue même pas très passante.

    Mais je ne regrette en rien ma journée, la ville est encore plus belle que dans mes souvenirs avec ses calèches et ses canaux, les chocolats sont toujours aussi bons (et la bière aussi!)... 

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

    Marché de Noël à Brugge

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    31 commentaires
  •  Sancourt (80)

    Nous voilà dans la Somme. Un jour, je me suis arrêtée presque par hasard à Sancourt, une petite commune de la Somme traversée par la rivière du même nom, région de Picardie. Ses moins de 300 habitants sont appelés les Sancourtois et les Sancourtoises.

       J'aime beaucoup ces petits villages où tous les habitants ont une vie très rurale, et ici plus qu'ailleurs. Mais ce dernier n'avait vraiment pas grand chose à visiter mis à part l'église dont j'ai retrouvé une ancienne image.

       Aussi j’ai été attirée par un panneau et me voilà rapidement chez  "Les canards de la Germaine".

       Il y une bonne ambiance de terroir dans cette boutique rudimentaire (réaménagée depuis, je dirais presque: dommage!)….

    Je me suis laissé tenter.

    Poulets et canards en plein air, même les chèvres et le paon ont posés pour vous!.....

    D (4)D (2)D (5)D (6)D (8)D (9)D (3)

    Sancourt (80)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    28 commentaires
  • Mer de sable, Ermenonville (60) 

    Toujours dans les Hauts de France, la commune d’Ermenonville est très connue pour sa mer de sable.

    Une ville d'environ 1 000 habitants, on trouve aussi un merveilleux château (et son parc Jean-Jacques Rousseau) qui date du moyen âge, il appartient aujourd’hui à “ Les hôtels particuliers”.  Il a servi de décor au film “ Les visiteurs”.

     La mer de sable!. Profitant de cette curiosité géologique, c’est en 1963 que l'acteur Jean Richard crée le premier parc à thème français.

    Nombreuses attractions, la ferme aux animaux, balade en poneys et divers spectacles comme l’attaque du train, le défi des Apaches, démonstration équestre etc...

    Nous avions apporté notre pique-nique, ce fut une bien belle journée... 

     

    Mer de sable, Ermenonville (60)

    Mer de sable, Ermenonville (60)

    Mer de sable, Ermenonville (60)

    Mer de sable, Ermenonville (60)

    Mer de sable, Ermenonville (60)

    Mer de sable, Ermenonville (60)

    Mer de sable, Ermenonville (60)

    Mer de sable, Ermenonville (60)

    Mer de sable, Ermenonville (60)

    Mer de sable, Ermenonville (60)

    Mer de sable, Ermenonville (60)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    30 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires