• Que vous soyez fier comme un coq

    Fort comme un bœuf

    Têtu comme un âne

    Malin comme un singe

    Ou simplement un chaud lapin

    Vous êtes tous, un jour ou l'autre

    Devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche

    Vous arrivez à votre premier rendez-vous

    Fier comme un paon

    Et frais comme un gardon

    Et là ... Pas un chat !

    Vous faites le pied de grue

    Vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin

    Il y a anguille sous roche

    Et pourtant le bouc émissaire qui vous a obtenu ce rancard

    La tête de linotte avec qui vous êtes copain comme cochon

    Vous l'a certifié

    Cette poule a du chien

    Une vraie panthère !

    C'est sûr, vous serez un crapaud mort d'amour

    Mais tout de même, elle vous traite comme un chien

    Vous êtes prêt à gueuler comme un putois

    Quand finalement la fine mouche arrive

    Bon, vous vous dites que dix minutes de retard

    Il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard

    Sauf que la fameuse souris

    Malgré son cou de cygne et sa crinière de lion

    Est en fait aussi plate qu'une limande

    Myope comme une taupe

    Elle souffle comme un phoque

    Et rit comme une baleine

    Une vraie peau de vache, quoi !

    Et vous, vous êtes fait comme un rat

    Vous roulez des yeux de merlan frit

    Vous êtes rouge comme une écrevisse

    Mais vous restez muet comme une carpe

    Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez

    Mais vous sautez du coq à l'âne

    Et finissez par noyer le poisson

    Vous avez le cafard

    L'envie vous prend de pleurer comme un veau

    (ou de verser des larmes de crocodile, c'est selon)

    Vous finissez par prendre le taureau par les cornes

    Et vous inventer une fièvre de cheval

    Qui vous permet de filer comme un lièvre

    C'est pas que vous êtes une poule mouillée

    Vous ne voulez pas être le dindon de la farce

    Vous avez beau être doux comme un agneau

    Sous vos airs d'ours mal léché

    Faut pas vous prendre pour un pigeon

    Car vous pourriez devenir le loup dans la bergerie

    Et puis, ç'aurait servi à quoi

    De se regarder comme des chiens de faïence

    Après tout, revenons à nos moutons

    Vous avez maintenant une faim de loup

    L'envie de dormir comme un loir

    Et surtout vous avez d'autres chats à fouetter.

    Billet d'humour de Jean D'ORMESSON !!! 

    Hommage à la langue française

    Partager via Gmail Yahoo!

    30 commentaires
  • Monaco En 1993, c’est donc avec mon amie Andrée, (j’ai parlé d’elle dans mon post de lundi dernier) que j’ai visité la côte d’azur… 

    Je n’avais que deux appareils jetables pour ces fabuleuses vacances, j’en ai perdu un, ce qui fait que j’ai très peu de photos, juste la visite du jardin exotique de Monaco. Entre nous, c’est la seule chose que j’ai apprécié dans ce mini pays.

    Étonnants par leurs tailles, ces cactus, succulentes et autres plantes grasses, pour les admirer il faut passer sous les tunnels qu’elles forment ou lever la tête, ce qui est inhabituel pour admirer des plantes. 

    Pardon pour les photos, elles ont mal résisté au temps mais elles méritent bien une deuxième vie... 

    Je serais absente jusqu’à mi-janvier, je souhaite à toutes et tous, d’excellentes fêtes et mon cœur vous accompagne dans ce Noël avec vos proches... 

    Bonne et heureuse année 2018.

    Monaco Monaco

    Monaco

    Monaco

    Monaco

    Monaco

    Monaco

    Monaco

    Monaco

    Monaco

    Monaco

    Monaco

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    38 commentaires
  •  Elle était née en Bretagne en 1923. Ses parents étaient venus vivre à Paris et avaient inscrit leur fille unique dans une bonne école, elle en était sortie avec d'excellents diplômes de couturière et avait travaillé dans la haute couture.

      Quand je l'ai connue, elle vivait avec sa mère malade dans un petit pavillon de banlieue qu'elle avait fait construire pour sa retraite avec les économies d'une vie sobre et austère qu'elle avait choisi, sans mari, sans enfants et avec de très rares amis. 

    Hommage à Andrée

     J’ai eu le privilège d’être son amie pendant 20 ans, j'ai appris énormément en sa compagnie, j'aimais l'écouter des après midi entiers raconter leurs vies pendant la guerre, comment elle a été sauvée de la mort grâce aux premiers traitements d'antibiotique et parler de son métier qui lui avait permis de rencontrer des gens riches et célèbres, aussi bien des politiques, show-business et même des princes arabes. Mais les plus riches ne sont pas toujours les meilleurs affirmait-elle. Elle me contait des anecdotes quelque peu salées sur cette clientèle qu'elle ne comprenait pas.

     Elle se méfiait de tout le monde qu’elle jugeait très sévèrement, pour elle il n’y avait que deux sortes de gens : les honnêtes, intègres, travailleurs, sérieux, dignes d’avoir sa considération et les autres, ceux qui n’ont forcément que des défauts et qui font des "ronds de jambes" pour obtenir des autres le meilleur et ce dont ils ont besoin comme Maître Renard disait-elle. Elle s’identifiait donc à Maître Corbeau mais en changeant à sa guise la fin de l’histoire car elle ne voulait en aucun cas lâcher son fromage, et se plaisait à imaginer Maître Renard s’en allant ventre à terre, honteux et confus.

     Longtemps je me suis demandé où elle me situait mais un jour elle me dit qu'elle voulait me remercier de mon amitié et pour ce faire,  m’offrir un cadeau. Après m'avoir fait choisir le modèle, elle a brodé pour moi ce magnifique bouquet (photo ci-dessus, les couleurs ont un peu foncé avec le temps) destiné à faire un dessus de coussin, j'ai préféré en faire un tableau.

     Elle avait peur de l'orage et du mauvais temps mais aussi de la solitude et de l'inconnu.
    Après la mort de sa mère, un jour elle me dit:
    « -J'ai un grand service à vous demander, voulez-vous être ma "dame de compagnie" pour faire un voyage sur la côte d'azur?».
     Surprenante invitation que je n'ai pas osé refuser et voilà comment j'ai fait un très beau voyage de deux semaines, entièrement gratuit, visite de: Vintimille et son marché, Menton et sa plage, St tropez et son port, Monaco et son jardin exotique, Nice et sa promenade, St Jean Cap-Ferrat et son zoo, mais aussi l'arrière pays avec ses paysages magnifiques.

     Après ce voyage, pour disait-elle, garder de bonnes habitudes, elle organisait de temps en temps des sorties à la journées. Je passais la chercher en auto de bon matin et nous allions visiter des musées, châteaux, cathédrales, expositions ou animations diverses et m'offrait toujours un bon déjeuner dans le meilleur restaurant.
     Puis c’est le cancer qui a eu le dernier mot, elle s'en est allée, voilà dix huit ans déjà, quelques jours avant la grande tempête de 1999, merci Andrée de m'avoir offert votre amitié, j'aime me souvenir de vous...


    Partager via Gmail Yahoo!

    33 commentaires
  •  Veules Les Roses

     

    Autre village classé “Plus beaux village de France”: Veules Les Roses. 

     Un dimanche de juillet passé à visiter ce magnifique village sur le littoral de la côte d’Albâtre, à 26 km au sud de Dieppe.

     Veules Les Roses est baignée par la Veules bien sûr (avec un S obligatoire, un ou deux L sont admis), ce célèbre fleuve connu pour la brièveté de son cours. En effet il né sur cette même commune, mesure environ 1200 m et se jette dans la mer sur la plage.

     En arpentant les petites ruelles où nous rencontrons des artistes, nous pouvons admirer de belles maisons normandes typiques de la région du pays de Caux, des chaumières à colombages, un calvaire renaissance, L'église St Nicolas, des villas du début du siècle et une vue imprenable sur les falaises.

     Après avoir laissé les enfants barboter dans la piscine qui leur est réservé gratuitement nous avons mangé une glace et cette belle promenade était déjà finie.

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     Veules Les Roses

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    27 commentaires
  • Gerberoy (27)

      A 35 km de Lyons la Forêt que nous avons vu la semaine dernière, nous trouvons Gerberoy un des   “Plus beaux villages de France” dans le  département de l’Oise., situé en Picardie (je devrais dire HDF mais Picardie c’est bien plus joli!),. 

      Culminant à 188 mètres la commune (à peine 120 habitants) a reçu en 1202 le titre de «ville» décerné par le roi Philippe Auguste.

      Ses maisons du XVIIe et XVIIIe siècles, en bois et torchis ou briques et silex, font de Gerberoy un lieu de promenade unique. Au printemps et en été, les rosiers grimpants sur les façades transforment la commune en véritable roseraie, et plus tard, les peintres cherchent à capter les chaudes couleurs d’automne.  

      Un passé glorieux et millénaire a su donner en héritage à Gerberoy quelques vestiges hors du temps.

      La Collégiale saint-Pierre qui jouxtait le château aujourd'hui disparu, construite en 1015, brûlée en 1419, reconstruite de 1451 à 1468, avec son clocher érigé autour d'un contrefort de l'ancien donjon. 

      Les ruines de l'ancienne forteresse que le peintre Henri Le Sidaner a transformées en un magnifique jardin visible depuis les remparts.

      Les remparts, aujourd'hui agréable promenade bordée d'arbres, classés dès 1913.

      L'Hôtel de Ville du XVIIIe et le puits de la ville profond de 70 mètres.

      Déambuler dans les vieilles rues et ruelles pavées au charme inouï….

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

    Gerberoy (27)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    32 commentaires
  •  Lyons La Forêt (27)

     

      En Normandie, département de l’Eure, il y a deux villages classés “plus beaux villages de France”: Lyons la forêt et Le Bec-Hellouin où je ne suis pas encore allée mais Lyons est tout près de chez moi, aussi je ne me prive pas du plaisir de la visite. 

      Nous pouvons y trouver l’une des plus belle hêtraies d’Europe, Lyons le bien nommé étire ses façades parées de colombages, de torchis colorés et de briques le long de sa rivière la  Lieure. Les commerces s’animent autour des halles du XVIIIe siècle, où l’on trouve également quelques fleurons de l’architecture locale tels le Vieux Logis ou l’ancien bailliage devenu hôtel de ville.

     Lyons La Forêt (27)

     Lyons La Forêt (27)

     Lyons La Forêt (27)

     Lyons La Forêt (27)

     Lyons La Forêt (27)

     Lyons La Forêt (27)

     Lyons La Forêt (27)

     

     Lyons La Forêt (27)

     Lyons La Forêt (27)

     Lyons La Forêt (27)

     Lyons La Forêt (27)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    34 commentaires
  •   Chartres (28)

    Passage rapide dans l'Eure et Loir avec seulement deux heures d'arrêt pour visiter la ville de Chartres, surnommée "capitale de la lumière et du parfum".

     

    Nous avons eu juste le temps d'emprunter le petit train (Chart’train) pour une visite de la ville sans se soucier du dénivelé qui est important entre ville haute et basse où nous avons pu longer un moment la rivière l'Eure.

    J’ai admiré de très belles anciennes demeures mais faire des photos en roulant sur les rues pavées demande une certaine dextérité qui me fait défaut. 

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     Chartres (28)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    29 commentaires
  • Villarceaux (95) A 70 km de Paris, 30 km de chez moi, le château de Villarceaux de style renaissance. Nous avons flâné dans ce  magnifique domaine, le parc est labellisé jardin remarquable, le château et le manoir classé monument historique depuis 1941 et du label EVE pour espace végétal écologique.

     Le parc se compose d’un grand étang, d'un parterre d'eau, d'un jardin en broderie, d'une terrasse médiévale, d'un jardin de plantes médicinales et de nombreuses statues. Ce bel ensemble est le fruit d'une minutieuse restauration, les structures hydrauliques et végétales significatives des époques médiévales et renaissance ont été rétablies. Parmi les arbres d'alignement on peut citer: charmes, tilleuls, arbres fruitiers (pommiers, poiriers...).

    Villarceaux (95)

    Villarceaux (95)

    Villarceaux (95)

    Villarceaux (95)

    Villarceaux (95)

    Villarceaux (95)

    Villarceaux (95)

    Villarceaux (95)

    Villarceaux (95)

    Villarceaux (95)

    Villarceaux (95)

    Villarceaux (95)

     Villarceaux (95)

    Partager via Gmail Yahoo!

    36 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires