• Dédié à mon amie Lucienne qui m’a confié sa douce Lana pendant quelques jours...

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

    Les vacances de Lana…

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    35 commentaires
  • C'était en 2010, j’avais été invitée à un mariage au Portugal, il faut voir cela au moins une fois dans sa vie....:

    Tout a commencé à 10 h chez la mariée, donc "goutte d'eau" (c'est un casse croûte) puis la messe à 11 h suivie d'une première séance photos dans la chapelle et le groupe à la sortie. Mariage en Grandes Pompes!...

    280 invités, restaurant réservé jusqu'à 3h du matin et super classe!, tout le personnel en livrée noire, quel chic!).

    Apéritif dans le parc avec re-séance photo, chaque invité avait la possibilité de se faire photographier avec les mariés, c'est dire que ça a duré un certain temps.Je ne souviens plus du menu tellement il y avait de choses avec quelques mets surprenants: soupe de choux, beignets de morue ou oreilles de cochons aux oignons...Les vins assortis cela va de soi.

    Après ce gargantuesque repas, promenade dans les jardins pour anciens pendant que les plus jeunes s'essayent à l'art du karaoké avec bal improvisé, château gonflable pour les petits. Bar extérieur ouvert et gratuit en permanence.

    Le soir dîner avec nouvelles soupes au choix puis un buffet froid: une montagne de plats à se servir à volonté.Le clou du spectacle à 1h du matin: près de la piscine un ENORME gâteau de la mariée, les mariéMariage en Grandes Pompes!...s sont arrivés sur une musique d'ambiance, frôlant à peine le long tapis rouge de leurs beaux petits pieds. Arrivés enfin derrière le gâteau, chacun avait un très grand couteau à la main et au moment où ils entament le biscuit géant, un feu d'artifice à jailli tout autour d'eux!...Un excellent champagne pour faire glisser, puis nous avons entendus quelques "plouff" dans la piscine mais les enfants étaient fatigués et nous avons dû rentrer.

     Le lendemain midi, invitation (nous n'étions plus que 80, la famille la plus proche) chez les parents du marié mais cette fois les shorts étaient de rigueur. A j'allais oublier: cameraman et photographe toute la journée. (On peut acheter le film mais je n'ai pas demander le prix, j'ai juste commander 2 photos pour 30 € que je n'ai jamais eu, 6 mois plus tard elles n'étaient pas encore éditées). Je me suis payé le luxe d'offrir un CD de mes très modestes photos aux mariés, juste pour qu'ils descendent de leur grande hauteur!, peut être qu'ils ont pleuré sur mes misérables images...

    Et dire qu'il y a encore des gens qui croient que le Portugal est un pays sous-développé!.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    33 commentaires
  • C’est les vacances, alors un peu de détente!...

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Entre chats et chiens….

    Partager via Gmail Yahoo!

    35 commentaires
  •  Les bonsaïs

    Lors de mon voyage en Chine (berceau des bonsaïs), j’ai eu l’occasion d’admirer et de photographier de magnifiques spécimens, les plus beaux que je n’ai jamais vu.

     

     Les Chinois furent les premiers à cultiver des arbres en pot dans un but esthétique à l'ère de la dynastie des Han (250 ans avant JC). À cette époque on ne parlait pas encore de bonsaï mais de « penjing » qui signifie : représentation d’un paysage dans une coupe.

     

    Beaucoup plus tard, les bonsaïs ont gagné le Japon et ce n’est qu’en 1878 qu’ils sont arrivés pour la première fois à Paris, lors de la troisième exposition universelle.

       

    Il existe un très grand nombre de styles et on peut créer un bonsaï à partir de n'importe quelle essence d'arbre ou de buisson. Les plus classiques sont les résineux (pins, cèdres…) les genévriers, érables, ormes, aulnes, bouleau, buis, charme….

       

    La culture est délicate, pour débuter mieux vaut être très documenté.

     

    Un bonsaï peut vivre très longtemps, le plus vieux serait un Pinus parviflora, âgé de plus de 500 ans, visible dans un musée de Tokyo.

     

     Alors si vous voulez vous lancer, armez-vous de patience et ce sera un magnifique cadeau pour les générations futures…

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     Les bonsaïs

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    32 commentaires
  • Nous sommes toujours au musée de Keukenhof, au Pays Bas.

    Ce somptueux décors que nous offre ce musée ne peux pas se passer de serres.

    L’orchidée, une des plante les plus offerte de nos jours, c’est vrai qu’elles sont splendides, somptueuses même et ont l’avantage de fleurir très longtemps.

    De magnifiques spécimens, mes photos s'ennuient dans mon ordinateur, je vous les offre, régalez vos yeux!....

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

    Les orchidées

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    35 commentaires
  • Keukenhof

    Un musée à ciel ouvert dédié aux fleurs très couru dans les blogs mais je n’y résiste pas…

    La tulipe n’est pas uniquement originaire de Hollande, il en existe à l’état sauvage dans plusieurs région du monde mais les hollandais sont les champions de cette culture intensive surtout dans la région de Keukenhof.  

    Un immense parc situé dans le sud-ouest des Pays-Bas sur 32 hectares, dans la région où les bulbiculteurs produisent et exportent dans le monde entier, on peut y voir des champs fleuris à perte de vue. Ce parc n'est ouvert que deux mois par an (fin mars à fin mai) et reçoit plus de 600.000 visiteurs par an. La plus grande exposition florale printanière du monde y était organisée, le plan a été créée en 1857 par le paysagiste Zocher. Il comporte un grand nombre de jardins de différents styles; jardin paysager anglais, jardin historique, jardin naturel, pour enfants...    et même un jardin nuptial, endroit idéal pour faire les plus belles photos de mariage.

    Un régal pour les yeux tout au long de ces allées, je ne croyais pas possible de voir autant de fleurs d’un seul coup!, avec de beaux arbres majestueux, plan d'eau, moulin, une centaine de sculptures en bronze etc.... A Keukenhof, la journée est trop courte.

    Keukenhof

    Keukenhof

    Keukenhof

    Keukenhof

    Keukenhof

    Keukenhof

    Keukenhof

    Keukenhof

    Keukenhof

    Keukenhof

    Keukenhof

    Keukenhof

    Keukenhof       

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    33 commentaires
  • L’autre pays du fromage!...

    Comme je l’ai déjà raconté quelque part dans ce blog, ma meilleure amie à vécue au Pays-Bas pendant presque quarante ans. C’est donc grâce à elle que j’ai eu le plaisir de visiter ce beau pays propre et accueillant, où on se salue dans la rue, très vert et arboré (région sud). Lacs, canaux, réserves naturelles et forêts ou l'on voit tant de sortes d'oiseaux.

    Étonnant: en se promenant le soir, on voit les gens chez eux qui regardent la télévision par de larges baies vitrées, pas ou peu de rideau, pas de volets. Des vélos par centaines, des pistes cyclables larges comme des routes avec des rond-points et des feux réservés pour eux. Les enfants très jeunes vont aussi à l'école en vélos.

    La qualité du réseau routier est excellente, toutes les autoroutes sont gratuites mais la circulation est très dense. 

    Amsterdam, la ville dans l'eau, il y avait beaucoup de monde. Traditionnelle visite en bateau sur les entrelacs de canaux, un petit tour dans le quartier rouge où il est frappant de voir les prostituées en tenues légères en vitrines comme des marchandises, les petites rues ou on ne compte pas les " coffee-shop" qui vendent officiellement les drogues dites "douces" se mélangent aux pizzeria, sex-shops et cinémas divers, on voit quelques caméras surveiller les ruelles sombres mais assez peu de policiers.

    Les maisons sont étroites et hautes, munies de potences pour rentrer les meubles par les fenêtres.

    J'ai eu l'impression d'un peuple heureux, vivant dans la sérénité et c'est avec grand plaisir que j'y retournerais.

    L’autre pays du fromage!...

    L’autre pays du fromage!...

    L’autre pays du fromage!...

    L’autre pays du fromage!...

    L’autre pays du fromage!...

    L’autre pays du fromage!...

    L’autre pays du fromage!...

    L’autre pays du fromage!...

    L’autre pays du fromage!...

    L’autre pays du fromage!...

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    34 commentaires
  • J’en ai encore quelques unes sous le coude…

    Bonne semaine à tous.

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

    Encore des bulles!

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    32 commentaires