•  07 St Saud (01)  Nous arrivons en Périgord vert, dans ce village de moins de 1000 habitants qui ne manque pas de charme. Son territoire, situé dans le parc régional Périgord-Limousin, est arrosé par quatre rivières (ou ruisseaux): la Dronne, l'Isle, la Côle et enfin la Queue d'âne!.

       J'ai recueilli quelques photos qui ne sont pas toutes de St Saud mais aussi des hameaux voisins.

       Si vous avez l'âme d'un bâtisseur, vous pouvez vous essayer à la rénovation de vieilles maisons qui ont un cachet bien particulier, certaines sont déjà restaurées et habitées surtout l'été. Il y fait bon passer une journée au bord de l'étang pour s’y baigner puisqu’une plage y a été aménagée, puis faire une belle promenade dans les bois alentours…

       Je vous laisse découvrir.07 St Saud (02)07 St Saud (03)07 St Saud (04)07 St Saud (05)07 St Saud (06)07 St Saud (09)07 St Saud (10)07 St Saud (11)07 St Saud (12)07 St Saud (13)07 St Saud (1407 St Saud (15)07 St Saud (17)07 St Saud (18)07 St Saud (19)   

    Partager via Gmail Yahoo!

    24 commentaires
  •  0003 Biron (1)   Nous voilà arrivés à Biron, dans le Périgord pourpre, et toujours la vallée de la Lède, nous visiterons village, château et environs...

        La commune de Biron qui compte moins de 200 habitants est située sur le canton de Monpazier.

        Elle est connue par son château du XIIe et XVIIIe siècles, classé Monument Historique.

       Siège de l’une des quatre baronnies du Périgord, le château occupe une position stratégique à la lisière du Périgord et de l’Agenais. Son histoire est liée à la grandeur d’une famille, les Gontaut-Biron, qui tint le fief durant huit cents ans!.

          Au château chaque siècle, entre le XIIe et le XVIIIe, a laissé son empreinte, évoquant les vicissitudes de cet édifice monumental: donjon du XIIe, chapelle à double étage, appartements Renaissance, impressionnantes cuisines voûtées, salle des Etats…

       De cette incroyable juxtaposition de bâtiments résulte un ensemble architectural exceptionnel, d’un attrait tout particulier.

        Biron c’est aussi le lieu de tournages de films (La Fille de d'Artagnan). Les décors présentés dans les salles nous transportent à travers le temps.0003 Biron (12)0003 Biron (10)0003 Biron (13)0003 Biron (14)0003 Biron (15)0003 Biron (16)0003 Biron (17)0003 Biron (18)0003 Biron (19)0003 Biron (2)0003 Biron (3)0003 Biron (4)

    0003 Biron (5)

     

    0003 Biron (6)

    0003 Biron (7)

    0003 Biron (8)

    0003 Biron (9) 

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires
  •  L Villefranche (1)   A 7 kilomètres de Loubejac, nous arrivons à Villefranche (24).
        C’est le canton, là où j’ai fait ma communion solennelle et passé mon certificat d’étude à mes 13 ans et demi.
        Nous y allions une fois par mois pour faire les courses à la foire et tenter de vendre sous la halle les diverses denrées que nous produisions comme je l’ai déjà raconté (voir ici 14 La charrette renversée ).
        Le Pays du Châtaignier est au sud du Périgord Noir, au pays des bastides et cités médiévales, non loin des nombreux châteaux de la Vallée de la Dordogne, des sites préhistoriques de la Vallée de la Vézère et non loin également du Quercy et du Haut Agenais, la vallée du Lot et le département du Lot et Garonne.
        Villefranche du Périgord, la plus connue, est une jolie Bastide du XIIIème siècle, Capitale du cèpe et de la Châtaigne classée Station Verte de vacances et village fleuri. L Villefranche (2)
        Du calme et de la verdure pour se reposer, de nombreux sentiers de randonnée pour apprécier et découvrir autrement la nature le petit patrimoine et les petits villages environnants.


        Ordonnée par Alphonse de Poitiers, frère de Saint Louis, elle fut fondée par le sénéchal Guillaume de Barriols et a reçu sa charte de franchise en 1261.
        Après bien des vicissitudes, traversant les guerres puis les évènements religieux, elle est arrivée telle que nous la connaissons à l'aube du 21ème siècle.
        Aujourd'hui, la vie continue au milieu des monuments historiques.
    La place de la halle encore bordée d'arcades du XIIeme siècle côtoie l'église du XIXeme siècle construite sur les plans d'Abadie, architecte du Sacré Cœur de Montmartre.

        Avec ses trésors: la halle et ses piliers de pierre, les mesures à grain, les maisons nobles et quelques joyaux d'architecture, un bel ensemble de maisons bâties sur arcades sans compter les innombrables églises du canton, Villefranche s'efforce de mettre à la disposition du canton et des visiteurs une large panoplie de commerces de proximité, un riche mouvement associatif, une superbe maison de retraite, une salle de cinéma, un terrain de camping , des gîtes, des hôtels, des chambres d'hôtes, des restaurants...et son très célèbre marché aux cèpes, sa Maison du Châtaignier, marrons et champignons, ses artisans d'art et ses animations, salon des antiquaires, festival des bandas et la ,non moins célèbre Fête de la Châtaigne qui a lieu le 3ème dimanche d'octobre et au cours de laquelle le "record mondial du craché de châtaigne" est remis en jeu.

    L Villefranche (10)  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Mais vous pouvez choisir une gastronomie plus traditionnelle : ses confits, magrets, foie-gras, et cèpes...


      L Villefranche (11)L Villefranche (3)L Villefranche (4)L Villefranche (5)L Villefranche (6)L Villefranche (8)L Villefranche (12)L Villefranche (7)L Villefranche (9)

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  •  O Loubejac (9) 

    Vous l’avez compris, je suis née en Périgord plus précisément sur cette commune ainsi que mon Papa. J’en parle dans mes souvenirs d’enfance: 01 La maison familiale
       La commune de Loubejac (s’écrit Loubejac mais se prononce Loubéjac)  est la plus méridionale de la Dordogne limitrophe du Lot et du Lot et Garonne.


       Ce village est très particulier car en dehors de l’école-mairie et l’église et son presbytère qui se font face, le bourg ne comprend que quatre maisons.


       Commune rurale très boisée, (la forêt privée est composée surtout de pins maritimes, de chênes, de châtaigniers), essentiellement agricole, zone de polyculture et d'élevage à caractère familial où la châtaigneraie a une place importante dans le maintien des exploitations agricoles par la récolte des fruits , la cueillette des champignons et l'exploitation des taillis.

     

      Le merrain (bois de châtaignier) est transformé dans les scieries en parquet et en lambris. Les scieries sont les principales sources de l'emploi du secteur. O Loubejac (8)

    Le maintien de la population rurale a été possible grâce à la création de nombreux gîtes ruraux dans les anciennes fermes. 


       Le touriste y trouvera calme et tranquillité dans un cadre typiquement périgourdin propice aux promenades et de l'animation tous les jeudis soirs en période estivale avec son maintenant célèbre Marché des Producteurs de Pays.

    Le château de Sermet (XIIIe-XVIIe siècles) est occupé par des personnes privées et ne se visite pas.


       En ce qui me concerne, je vais parfois me recueillir au cimetière et il m’arrive de rencontrer des personnes âgées qui ont connu la petite fille que j’ai été.

     

      O Loubejac (5)O Loubejac (6)O Loubejac (7)O Loubejac (4)O Loubejac (3)O Loubejac (2)O Loubejac (1)O Loubejac (13)O Loubejac (10)O Loubejac (12)

    Partager via Gmail Yahoo!

    9 commentaires
  •  P St Cernin (1) 

      Petite commune de la communauté du pays des châtaigniers… Un très beau nom !. 


        Avec ses 250 Saint-Cerninois ou Saint Cerninoises, St Cernin se fait oublier des touristes (pourtant il y a un grand parking près de la station) et c’est bien dommage car située en Périgord noir, beau pays de mon enfance.
        Saint Cernin dont le nom est la déformation de Saint Saturnin, évêque de Toulouse martyrisé vers 257, a été fondée autour d'une fontaine dont les eaux abondantes passaient pour avoir des vertus miraculeuses.


        D'une superficie de 1680 hectares (dont plus de 1100 en bois et forêts) la commune s'étend dans la vallée de la Ménaurie (petite rivière que l’on voit sur une photo), affluent de la Lémance.
        La Lémance !: la rivière où j’allais avec mon frère pêcher le goujon.

     

        Les tombeaux et des vases en terre remplis de charbon et de pièces de monnaies romaines qui ont étaient retrouvés attestent de l'ancienneté de l'occupation du site.
        Le château de Sineuil, du XVème siècle, remanié au XVI et XVIIème siècle. 

      P St Cernin (13)
        L'église paroissiale, de fondation romane. Elle présente une nef du XIIème siècle, un chœur terminé par une abside semi-circulaire et un clocher carré.


        Au lieu-dit ''Les Viarnais'',il y a un châtaignier de plus de 300 ans d'âge, d'une circonférence de 9 mètres que je n’ai pas réussi à trouver…

    D'ailleurs je n'ai rien reconnu, c'est vrai que mon dernier passage était en 1958, date du mariage de mon frère.

     

    P St Cernin (2)P St Cernin (6)P St Cernin (3)P St Cernin (4)P St Cernin (11)P St Cernin (10)P St Cernin (12)P St Cernin (8)P St Cernin (9)P St Cernin (7)P St Cernin (5)P St Cernin (15)

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    9 commentaires
  • L Brantôme (12)  Quand Brantôme n’est pas un cheval, c’est la Venise du Périgord, une très belle cité bien connue par nos amis blogeurs si j’en juge par le grand nombre d’articles que j’ai trouvé.


       Une falaise en croissant surmontée d'un écrin boisé au pied de laquelle s'élève son église, ses maisons creusées dans la roche et sa rivière la Dronne qui entoure la cité.


       Située sur le chemin de St Jacques de Compostelle, dans le Parc Naturel Régional Périgord-Limousin : une visite s’impose.


       Pendant que mes compagnons de voyages faisaient leur petit tour, je me reposais sur un muret tout près de la fontaine, à côté de moi une petite grand-mère m’invite à la conversation, elle avait dans les mains un livre ouvert qui parlait de cette ville, elle à tenu à me lire un passage que j’ai eu beaucoup de mal à retrouver :


       Une histoire incroyable qui commença au temps lointain de ce peuple que l'on appelait les Celtes. La jeune cité lovée dans la colline et caressée par une rivière tranquille cherchait son nom. Sa petite communauté s'agrandissait de jour en jour tant la vie y était douce autour de la fontaine extraordinaire et de sa source vénérée sortant du rocher.  L Brantôme (9)


       Le seigneur du lieu réunit le conseil des sages pour rechercher un nom à la mesure de cet éden terrestre où régnaient le calme et l'harmonie.  

     

       Toute la nuit les esprits phosphorèrent mais il n'en sortit rien de concret. Au petit matin le seigneur décida d'en appeler au ciel et brandit son épée étincelante vers l'azur en prononçant les paroles magiques. Un coin de brume alors se dissipa pour laisser place à une fée d'une grande beauté.   


       Le seigneur et les sages devant l'apparition se mirent à genoux et la fée leur dit :
    "Bien-aimés, cette cité que vous avez créée doit recevoir un nom digne de l'éternité, par l'eau et le rocher je la nomme pour vous BRANTÔME et je vous le dis, prenez-en grand soin. " Ainsi le sort en fut jeté et la belle vous accueille encore aujourd'hui.


    Le ciel n’était au  beau fixe, aussi les photos pas très réussies.

    L Brantôme (1)L Brantôme (2)L Brantôme (3)L Brantôme (4)L Brantôme (5)L Brantôme (6)L Brantôme (7)L Brantôme (8)L Brantôme (10)L Brantôme (11)

    Partager via Gmail Yahoo!

    13 commentaires
  • M Bourdeilles (1)  

    Je m’apprêtais à visiter le château de Bourdeilles en Dordogne dont j’avais entendu parler.
    Ce que j’ai aperçu un premier lieu c’est cet majestueux séquoia, sa petite affiche nous indique qu’il est né en 1830 ce qui fait l’âge très respectable de 187 ans, qu’il mesure 32m de hauteur et 6,30m de tour de taille et qu’il appartient à la commune.


       Il mérite qu’on lui consacre un moment à méditer sur la vie, ce que je n’ai pas manqué de faire.
    Ce village situé près de Brantôme, a été l'une des quatre baronnies du Périgord fondée au Xème siècle, classé aujourd’hui Monument Historique.


       Site touristique incontournable d’Aquitaine, Bourdeilles l’est par la richesse de son patrimoine historique et naturel avec notamment : un château médiéval et un Pavillon Renaissance; un pont du XIVème siècle, des gisements préhistoriques, une vallée et une rivière, la Dronne, et des paysages remarquables.

       Une de ces belles communes du Périgord vert où il fait bon vivre et s’y reposer après les indispensables visites de la forteresse féodale et du logis Renaissance (XVIème siècle), avec ses salles d'apparat richement ornées, le somptueux décor peint du " salon doré " qui abrite un prestigieux ensemble mobilier (XVème au XIXème siècle), notamment le lit de Charles Quint, paré de sculptures d'or.

    M Bourdeilles (8)M Bourdeilles (6)M Bourdeilles (4)M Bourdeilles (3)M Bourdeilles (2)M Bourdeilles (5)M Bourdeilles (7)M Bourdeilles (10)M Bourdeilles (11)M Bourdeilles (9)

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires
  • N Montignac (1)    La félibrée, grande fête occitane !
    En langue d’oc lou Felibrige ou lou Felibritge est une association littéraire fondée le 21 mai 1854 par Frédéric Mistral et six autres poètes provençaux pour assurer la défense des cultures régionales traditionnelles et la sauvegarde de la langue d'oc.

    Chaque année, le 1er week-end de juillet, a lieu dans une ville différente de la Dordogne, une fête appelée Félibrée ou Felibrejada en Occitan.
    Cette année, la félibrée à eu lieu à Montignac sur vézère (24) avec l’aide des communes voisines.

    Depuis plus d'un siècle, le Félibrige s'attache ainsi à garder à la notion occitane tout ce qui constitue son esprit : sa langue, ses coutumes, son mode de vie, son humanisme tolérant qui de Ramon Lull à Montaigne, inspira les plus grands penseurs. La patrie des grands poètes lyriques, des troubadours à Frédéric Mistral, se retrouve dans cette fête où le visiteur vient rechercher, avec le Bournat (la ruche) du Périgord, une richesse humaine qui est la source de toute une civilisation.
    Un évènement régional avec ses superbes décorations, des costumes traditionnels, son concours de chants occitan,  et plein d’autres activités…

    N Montignac (10)N Montignac (11)N Montignac (12)N Montignac (9)N Montignac (4)N Montignac (13)N Montignac (5)N Montignac (6)N Montignac (2)N Montignac (7)N Montignac (3)N Montignac (8)

    Partager via Gmail Yahoo!

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique